Rencontré Déco #14 : Ninon Petras studio partie 3, télétravail et bien-être | Quark

Rencontré Déco #14 : Ninon Petras studio partie 3, télétravail et bien-être

Voici la dernière partie de l’interview avec Ninon Petras studio. Vous allez découvrir comment elle a adapté son intérieur au télétravail. Elle vous dévoile également le dernier aménagement de son appartement avec chacune de ses étapes.

Quel est votre système de rangement ? Avez-vous une façon de vous organiser ?

Le système de rangement est adapté en fonction de chaque pièce. Nous trions par couleur dans le dressing. Je trouve que c'est beaucoup plus facile et esthétique. Nous retrouvons plus facilement ce que nous avons envie de porter. J'essaie également de trier par type d'objets. Il faut attribuer un endroit défini à chaque objet. Comme ça, on sait systématiquement où le ranger et où le trouver.

C'est un appartement qui n'est pas très grand. Nous avons essayé de tout optimiser. Nous avons des endroits dédiés pour stocker des affaires que nous n'utilisons pas. Nous avons un lit sur la terrasse. Au-dessous de celui-ci, nous avons des rangements avec des affaires que nous n’utilisons pas souvent.

Quels sont les objets les plus difficiles à ranger pour vous ?

Les objets hors normes dans la cuisine sont les choses les plus difficiles à ranger. Dans ma dernière vidéo, je parle de comment avoir une cuisine plus fonctionnelle. Il faut définir les usages de chaque pièce. Ensuite, nous essayons d’aménager en fonction de notre style de vie et des objets que nous possédons. Si je n’ai pas la place pour ranger des plats énormes alors je n’en achète pas. Je me suis imposée une règle d’or : lorsque j’ajoute un objet dans mon appartement, il y en a un qui sort. Si j’achète un vêtement, je me sépare d’un autre. J’établis la même règle pour la décoration. Je pense que nous arrivons à un certain équilibre de cette manière-là.

Comment adaptez-vous le logement au télétravail ?

La maison doit correspondre à notre style de vie. Cela aide à se sentir bien chez soi. Faites le test de travailler dans une pièce entièrement rangée et dans une qui est en bazar. Vous n'aurez pas la même productivité et créativité. Faire du rangement est important pour se sentir bien au quotidien et avoir l'esprit libre. Nous avons pris cela en compte au moment de l'aménagement de l'appartement. Mon compagnon faisait déjà du télétravail avant. Il travaille souvent dans le salon. Nous avons donc essayé d'optimiser le salon avec une table suffisamment grande.

Nous avons également placé des tabourets dans la cuisine pour lui faire un deuxième poste de travail. Cela m'arrive de travailler à la maison. J'ai également un endroit dans la chambre où nous pouvons avoir une sorte de bureau modulable lorsque nous en avons besoin. Essayer d'optimiser son espace pour travailler est important afin d'avoir davantage d'intimité. Actuellement, nous sommes sur une maison qui doit à la fois avoir l'usage d'habitat, de zone de vie collective, mais aussi de zone de travail et d'épanouissement professionnel. Cela devient beaucoup plus compliqué d'aménager. Mais je pense que c'est important de prendre tout cela en considération et d’essayer de se créer de petits coins adaptés à chaque moment de la journée. Nous pouvons trouver énormément de novations en termes de design. Nous retrouvons souvent les paravents, les bureaux modulaires qui peuvent se déplacer et se transformer en grande table, etc. Il y a énormément d'innovation sur ce terrain-là. Il y a des choses à prendre. C'est intéressant, l'industrie est en train de muter sur ce point. Elle s'adapte aux nouveaux usages et aux nouveaux besoins des consommateurs.

Dans une résidence ou logement étudiant, il faut essayer de choisir des meubles et objets qui ont plusieurs fonctions. Ensuite, il ne faut pas qu’ils soient trop grands. Il faut opter pour des pièces sur lesquelles nous pouvons travailler, manger et recevoir des amis. Les industries du design se penchent de plus en plus sur la fonctionnalité et le côté modulable des meubles.

Qu’est-ce qui est important, selon vous en matière de décoration ?

Ce qui est important, c’est d’adopter la décoration par rapport à son style et son instinct. Ne suivez pas systématiquement les tendances ou les avis des autres. C'est important d'avoir une décoration qui vous correspond, qui vous met en joie et dans laquelle vous êtes à l'aise. Le lifestyle est l'un des seuls environnements qu'on peut contrôler à 100 %. Que vous soyez locataire ou propriétaire, c'est chez vous. Ne faites pas des choix de décoration pour impressionner les autres ou pour suivre les tendances. Faites des choix qui correspondent à vos envies, vos goûts et aux usages que vous avez.

À votre avis, quelle est la chose à éviter en matière de rangement ?

Je vois tellement de visuels sur les réseaux sociaux qui sont Pinterest trading. Mais au final, cela manque de personnalité. Nous nous retrouvons avec les mêmes pièces et mobiliers que le voisin. C'est la plus grosse faute de goût.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui a peu de ressources pour ranger son logement ?

Prenez votre temps. Je recommande la seconde main. L'idéal est de prioriser ses achats. Il est important de dépenser l'argent en priorité sur les meubles dans lesquels nous dormons, nous nous asseyons, et nous travaillons. Ensuite, optez pour le fonctionnel : la cuisine et les pièces d'eau. Et finalement, s'il reste du budget, vous pouvez investir dans la décoration. Le plus important, c'est de se sentir à l'aise et de bien dormir. C'est important d'être bien assis dans le canapé et d'avoir un environnement où nous sommes satisfaits d'être, avant même de le décorer. La décoration n'est pas la priorité.

J’ai pu voir sur votre chaîne YouTube que vous avez programmé une vidéo makeover de votre terrasse. Pouvez-vous m’en parler ? Qu'avez-vous prévu de faire ?

Pour la petite histoire : le makeover de ma terrasse est la première vidéo que j'ai postée sur YouTube en octobre. Elle a beaucoup plus et elle continue à être visionnée. L'arrivée des beaux jours m'a donné envie d'embellir la terrasse. J'explique les choix que j'ai faits l'année dernière. J'illustre la façon dont j'ai optimisé cet espace. Avant, je n'avais pas forcément choisi des plantes adaptées à la terrasse. Cette année, j'ai investi sur des plantes qui peuvent vivre en extérieur. J'explique aussi que la terrasse n'était pas bien conçue pour l'hiver. C'était le moment de montrer les DIY (Do it yourself) que j'ai réalisés cette année. Vous pouvez en retrouver dans la vidéo. Nous n'avons quasiment pas investi d'argent pour la terrasse. C'est uniquement de la récupération. Le lit appartenait à ma grand-mère. J'ai récupéré le sol de chez mes parents. Ils déménageaient au même moment. J'ai également utilisé des trouvailles. Je suis partie du lit et j'ai essayé de chercher des éléments qui correspondaient avec le lit en lui apportant quelque chose en plus. C'est au gré de mes trouvailles que j'ai commencé à dessiner des planches.

Les jours de pluie, nous mettons une bâche en similicuir que j'ai acheté dans un magasin de tissu. C'est imperméable. Nous essayons de faire attention aux types de plantes que nous choisissions. Nous n'achetons pas des choses trop légères qui peuvent s'envoler. Nous n'avions pas envie de concevoir une terrasse qui allait être utilisée pendant 3 mois et qui allait être inutilisable le reste de l'année. Nous avons vraiment pris cet aspect-là en considération. Nous avons investi dans des coussins imperméables et des matériaux naturels qui résistent aux intempéries comme : le bois ou le rotin paille.

Propos recueillis par Imane Charkaoui

Mise en forme par Coralie Mottu

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.